Groupe de travail du 23 septembre 2020

Réunion de travail n°4 : « Ségur de la Santé : dans quelle mesure les accords impacteront-ils l’organisation et le pouvoir des territoires en termes de santé ? »

A l’occasion de ce groupe de travail, réalisé en visioconférence dans le cadre du maintien des mesures barrières liées à la Covid-19, nous avons eu le plaisir d’entendre et de débattre avec le Dr Bernard Elghozi, Vice-Président du RéSIF, médecin généraliste et ancien praticien hospitalier, sur la question de l’articulation « Territoires et santé ».

Cette séance avait pour objectif de mobiliser les expertises afin d’aboutir à des pistes de réflexion voire de propositions concrètes permettant de dépasser les limites des accords du Ségur de la Santé en termes d’organisation de la santé sur nos territoires avec l’ensemble des acteurs concernés.

Groupe de travail du 17 juin 2020

Réunion de travail n°3 : « Quels (ré)aménagements territoriaux pour une gestion de la crise sanitaire à l’échelle locale, à court et long terme ? »

A l’occasion de ce groupe de travail, réalisé en visioconférence dans le cadre du maintien des mesures barrières liées au Covid-19, nous avons eu le plaisir d’entendre et de débattre avec Jean-Christophe Fromantin, Maire de Neuilly-sur-Seine, autour des questions d’aménagements territoriaux durables.

Cette séance avait pour objectif de mobiliser les expertises afin d’aboutir à des pistes de réflexion voire de propositions concrètes permettant de réinterroger nos modèles actuels et de mieux prendre en compte les besoins des populations dans l’aménagement de leur territoire, notamment à l’issue de la crise sanitaire exceptionnelle que nous avons vécue.

Lors de ce groupe de travail, la question d’une gouvernance plus territorialisée a été largement évoquée. Un sujet plus que d’actualité sur lequel nous vous invitons à poursuivre la réflexion en consultant deux documents particulièrement intéressants:

  • L’avis du Haut Conseil pour l’Avenir de l’Assurance Maladie (HCAAM) adopté le 25 juin 2020, qui propose notamment d’adopter un nouveau cadre de régulation sur l’évolution de la gouvernance de la régulation.
  • les 50 propositions du Sénat pour une nouvelle génération de la décentralisation publié le 2 juillet 2020

Note de nile

La crise sanitaire liée à l’épidémie de Covid-19 a amené notre système de santé à appliquer des mesures exceptionnelles de réorganisation pour faire face à l’afflux de personnes atteintes du virus et assurer la continuité des soins pour l’ensemble de la population. Parmi les nombreuses informations auxquelles nous sommes confrontés, il peut s’avérer complexe de comprendre l’articulation des dispositifs prévus dans la gestion d’une crise sanitaire d’ampleur.
L’Observatoire de la Régionalisation, sous l’égide de nile, propose dans une note explicative un rappel des plans, mesures et actions visant à mobiliser les différents acteurs du territoire ainsi qu’un focus spécifique sur le cas de la région Grand Est, épicentre de l’épidémie en France.
Créé par nile, l’Observatoire de la Régionalisation est un cercle de réflexion sur l’impact des politiques de régionalisation du système de santé.


L’Avis de nile

La gestion d’une crise nationale constitue un marqueur déterminant pour un Etat et son administration en ce qu’il révèle leur capacité à agir efficacement dans des délais extrêmement courts. Si des plans et dispositifs d’urgence ont bien été élaborés au fil des années pour prévoir l’organisation de notre système de santé en cas de crise, l’épidémie de Covid-19 semble mettre en lumière un nombre certain de dysfonctionnements et de blocages.

La réponse régionale institutionnelle, menée de front par l’administration centrale du ministère de la santé et les agences régionales de santé, montre aussi la limite des dispositifs prévus, accusant un certain retard pour accompagner les acteurs de terrain notamment dans l’attribution des masques ou la mobilisation de cliniques privées, disposant pourtant de lits de réanimation. On peut même se poser la question de l’existence d’une information préalable et de la co-construction de ces plans ultra-complexes avec les acteurs de terrain, en particulier de premier recours. A l’évidence, ils ont été conçus sur un modèle « top-down » qui, depuis des années, a fait la preuve de son inanité sur le plan de la mobilisation des professionnels et des structures.

Le contraste flagrant entre les discours et la réalité illustre un manque de vision évident des besoins sur nos territoires. Si les crises précédentes (canicules, attentats, épidémies) avaient permis de modifier certains plans de gestion de crise, cette nouvelle épidémie montre que l’articulation des dispositifs, l’organisation de l’Etat au niveau national comme territorial et la mobilisation et la coordination des acteurs, sont loin d’avoir fait la preuve de leur efficacité

Groupe de travail du 27 novembre 2019

Réunion de travail n°2 : « Bâtiment & mode de vie durable : comment améliorer notre état de santé tout en respectant l’environnement ?»

La réunion de travail de Rhésus du 27 novembre 2019 avait pour objectif de mobiliser les expertises afin d’aboutir à des pistes de réflexion voire de propositions concrètes permettant d’améliorer la prise en compte de la santé et de l’environnement dans la production de bâtiment comme dans l’usage du logement par l’habitant.

Au cours de cette réunion, nous avons eu le plaisir de recevoir le Dr Suzanne Déoux, professeur associé honoraire à l’Université d’Angers, fondatrice de MEDIECO et directrice de l’Association Bâtiment Santé Plus, ainsi que Corinne Schadkowski, Directrice de l’Association pour la Prévention de la Pollution Atmosphérique.

Retrouvez le compte-rendu ainsi que les propositions d’action qui en découlent ci-dessous!

Groupe de travail du 23 octobre 2019

Réunion de travail n°1: « Le lien entre logements sociaux et qualité de vie »

La réunion inaugurale de Rhésus du 17 septembre 2019 a permis de poser le cadre de notre plateforme de réflexion autour de l’urbanisme et de la santé.

De nombreuses thématiques de travail à explorer ont émané des discussions, dont celle des bailleurs sociaux et de la qualité de vie des habitants. Cette séance avait pour donc pour objectif de mobiliser les expertises afin d’aboutir à des pistes de réflexion voire de propositions concrètes permettant d’améliorer la prise en compte de la santé, via la qualité de vie, dans le secteur du logement social.

Au cours de cette réunion, nous avons eu le plaisir de recevoir Stéphane Rouault, architecte chez Lemérou, et Serge Le Boulch, Président de Récipro-cité, qui travaillent dans le secteur du logement social depuis plusieurs années.

Retrouvez le compte-rendu de cette séance et les propositions d’action qui en découlent ci-dessous!

Réunion inaugurale

La plateforme Rhésus a officiellement été lancée lors de la réunion inaugurale du 17 septembre 2019.

Après une présentation des enjeux et objectifs de la plateforme, nous avons eu le plaisir de recevoir Madame Marianne Auffret, Maire adjointe en charge de la santé, de l’urbanisme et des grands projets d’aménagement du 14ème arrondissement et Vice-Présidente d’Elus, Santé publique et Territoires (ESPT).

Cette première réunion a permis de poser le cadre de cette nouvelle plateforme de réflexion autour de l’urbanisme et de la santé et d’en déterminer les thématiques principales à aborder lors des prochaines réunions.

Retrouvez le compte-rendu intégral ci-dessous!